Chronique : L'immersion dans le jeu video
J'ai honte, supprimez mon compte SVP
0 posts
depuis le 20/08/2005
Pseudo_supprime

On recherche tous quelque chose dans le jeu video. Certains le challenge, d'autres un moyen de tuer le temps et pour une autre partie encore il s'agit de voir de l'artistique partout. Il y a pourtant une autre catégorie (minime?) qui est à mille lieues de ces considérations: les rêveurs.

La chronique complete : lien

Avant je voulais être admin mais j'ai pas pu, alors je suis devenu Jamel
3 371 posts
depuis le 20/11/2005
Starfula

Pour une fois je suis plutôt d'accord avec la chronique, sauf que l'immersion vient aussi du gameplay.

J'ai honte, supprimez mon compte SVP
0 posts
depuis le 20/08/2005
Pseudo_supprime

Réponse au message de Starfula posté 6/12/2008 13h12

Pas forcément: le gameplay de Silent Hill est pourri, mais le jeu super immersif.

Avant je voulais être admin mais j'ai pas pu, alors je suis devenu Jamel
3 371 posts
depuis le 20/11/2005
Starfula

Réponse au message de Pseudo_supprime posté 6/12/2008 13h19

SH je connais pas bien, mais par là j'entendais pas que le gp devait forcément être bon mais plutôt adapté au jeu.

Légion d'Honneur
358 posts
depuis le 21/01/2007
Zico

Je pense qu'un jeu avec un scenario solide, un background bien prédéfini, des personnages bien développés, et une bande son de qualité bien en rapport avec le jeu, il peut être moche et avoir un gameplay on ne peut plus basique, il restera quand même immersif.

Comme le premier MGS par exemple surtout aujourd'hui, la 3D est immonde est le gameplay est fade surtout quand on a joué ne serait-ce qu'au 2, pourtant perso j'ai aucun problème pour me replonger dedans.

J'ai honte, supprimez mon compte SVP
0 posts
depuis le 20/08/2005
Pseudo_supprime
"Impossible d'avoir une érection"
3 731 posts
depuis le 21/11/2007
Damascus06

Sur ce coup j'suis plutôt d'accord avec toi.
Je trouve de moins en moins de jeux qui sont immersifs au point d'y jouer et d'oublier le reste pendant un moment. Les jeux actuels sont beaux, bons, bon gameplay, mais il manque "ce petit quelque chose" qu'on retrouve de moins en moins smiley28

Papa rapide (10 minutes douche comprise)
4 910 posts
depuis le 10/09/2007
Drich

Tenchu smiley45

La mission sous la neige (mission 7 si je ne m'abuse) roxxait sa maman.
Et la 4 aussi (celle où l'on traversait le camp ennemi).


Jeu énorme.

L'homme sait faire du pain grâce à Dieu
Au pays des merguez
11 635 posts
depuis le 15/07/2008
hichanbis

Punaise Ashram j'ai laché ma larmichette! smiley6 smiley5
C'est exactement ce que j'aime dans le JV.
Au passage, je trouve qu'un des éléments favorisant le plus l'immersion et le plus souvent sous-utilisé est la bande-son. Quand j'entends les thèmes de merde d'un Assassin's creed ben moi ça me flingue ma libido vidéoludique.

Idem pour un dragon quest IV mais faut pas le dire, vu que Dragon Quest c'est hype et trop gamer kikoolol

Ebichu 1/2 moitié nsex et moitié fille
8 207 posts
depuis le 4/09/2007
Ebichu

Un gros +1 pour tout ce que je viens de lire là.

Margaret
1 985 posts
depuis le 13/04/2008
Catcheur

Shenmue 2 :

Je me rapellerai toujours la scène de baston contre le gros sur le toit du building à Kowloon, et Lan Di qui arrive en hélico... Et Guilin, cette musique...

Outrun, Hang On, Final Fight, Street Fighter 2 :

J'avais 10 ans, j'étais avec mes frères dans une fête foraine, 1ère fois que je joue en arcade, inoubliable. J'aimerai tellement revenir en enfance pour revivre ce genre de moments.

boulouboulou
923 posts
depuis le 16/07/2008
AshEnke

Moi c'est Stalker en ce moment qui fait ça.
Comme moi la next-gen apporte aussi son lot de monuments smiley1:

Accroupis dans le noir, tu comptes tes munitions pendant que t'entend des hurlements bizarre autour de toi, t'entends des coups de feu, le niveau de radiation augmente, ton ventre crie famine, t'as une blessure qui saigne et que t'as pas de quoi soigner... et brusquement pendant dix minutes t'es plus un joueur qui joue à un jeu bien foutu, mais t'es un Stalker perdu au milieu de la Zone, et tu flippes, et tu pleures... smiley5

Bourreau des oiseaux
8 513 posts
depuis le 5/03/2007
Bidelouze_

amen

en lisant l'article j'ai eu plein de flashs des jeux qui m'ont procuré cette sensation.

a écrit :


Un jeu réussi est un jeu dont on se souvient en réussissant à l'associer à un événement bien particulier, à un moment bien précis de sa vie. Pour reprendre l'exemple SSX3, je suis incapable de vous dire quand il est sorti, mais je peux vous dire ce que je faisais à ce moment-là, comment j'étais à cette époque-là.

mais c'est exactement ça quoi, je me suis d'ailleurs souvent fais la remarque que je me souvenais mieux des périodes de ma vie où je jouais à un jeu comme ça. 'tain ce genre de conneries me redonnerait presque foi en ce média de débiles.

J'ai honte, supprimez mon compte SVP
0 posts
depuis le 20/08/2005
Pseudo_supprime

Réponse au message de Bidelouze_ posté 6/12/2008 17h57

En écrivant ce papier j'ai repensé à plein de jeux. C'est marrant ce côté nostalgique, ça ne me fait ça qu'avec le JV. Peut-être parce que les autres médias sont plus intemporels.

En tout cas ça redonne la "foi" car tu te dis que même si le marché part en couille, il y aura toujours les "bons vieux jeux d'autrefois" pour te replonger dans les bonnes époques de ta vie.

J'ai bien fait de garder ma PSOne et ma PS2 (d'ailleurs j'ai acheté une ps two au cas où dans 10 ans ma PS2 m'abandonne smiley4 ) ce sont de formidables machines à remonter dans le temps.

Membre
8 posts
depuis le 19/02/2008
Mimile

Merci ! ...

Je suis l'alpha et l'omega du mauvais gout. Vous ne pouvez rien contre moi, humains.
3 671 posts
depuis le 7/07/2006
Post-it

Excellente chronique, je me suis tout de suite reconnu dans ces quelques lignes.

Ashram smiley18:foubranl:

J'ai honte, supprimez mon compte SVP
0 posts
depuis le 20/08/2005
Pseudo_supprime

Mise en page absolument horrible. J'ai pas envie de lire du coup smiley2:

Le fantôme de l'opéra
1 172 posts
depuis le 16/01/2007
bluheim

Réponse au message de Pseudo_supprime posté 6/12/2008 18h13

a écrit :

En écrivant ce papier j'ai repensé à plein de jeux. C'est marrant ce côté nostalgique, ça ne me fait ça qu'avec le JV. Peut-être parce que les autres médias sont plus intemporels.

Intéressant, j'ai aussi remarqué que quand je réécoute certains vieux albums de musique, je repense immédiatement aux jeux auxquels je jouais à l'époque où j'écoutais ces albums. L'inverse ne s'est jamais produit : je n'ai jamais repensé à un album de musique en rejouant à un vieux jeu.

En ce qui me concerne, c'est bien simple, j'ai vraiment commencé le JV relativement tard, vers l'âge de 14 ans environ. Et comme mon premier jeu a été Eye of the Beholder, ça a influencé mes goûts de manière définitive vers l'immersion et l'ambiance au détriment des jeux d'arcade que je pratique plutôt en multi.

Je suis l'alpha et l'omega du mauvais gout. Vous ne pouvez rien contre moi, humains.
3 671 posts
depuis le 7/07/2006
Post-it

Réponse au message de Pseudo_supprime posté 6/12/2008 20h15
C'est vrai y'a pas d'images ni de dessin pipi caca facon Choco smiley2:

J'ai honte, supprimez mon compte SVP
0 posts
depuis le 20/08/2005
Pseudo_supprime

Réponse au message de Post-it posté 6/12/2008 20h56

Pas de paragraphes de plus de deux lignes = fail

J'ai honte, supprimez mon compte SVP
0 posts
depuis le 20/08/2005
Pseudo_supprime

Réponse au message de Pseudo_supprime posté 6/12/2008 13h19

En fait c'est plus compliqué que ça. Déjà il faudrait définir ce qu'est un gameplay pourri, mais je pense que ce qu'a voulu dire de manière plus générale Starfula, c'est que la nature de l'interaction du joueur avec l'environnement virtuel influe sur la qualité de l'immersion. Dit comme ça ça paraît parfaitement logique. Maintenant, une question: ce que j'ai écrit en gras, ne pourrait-on pas l'appeler gameplay?

Pour Silent Hill, le gameplay par sa lourdeur favorisait certainement l'immersion du joueur, car celui-ci devait faire un réel effort pour progresser dans le jeu... Qu'en pensez-vous?

Bien sûr je suis tout à fait d'accord avec ce que t'as écrit, moi aussi c'est ce que je recherche dans le jeu vidéo. Je dois dire que j'ai vécu une belle expérience récemment avec Mirror's Edge, lors de la longue ascension de la tour Ecrain, la grande salle verticale avec des plate-formes dans tous les sens. La musique était magique, la solitude me collait à la peau de Faith et à ce moment-là je connaissais les tenants et aboutissants de l'histoire et les motivations de chaque personnage. J'étais immergé; je trippais. Un moment magique.

J'ai honte, supprimez mon compte SVP
0 posts
depuis le 20/08/2005
Pseudo_supprime

Réponse au message de Pseudo_supprime posté 6/12/2008 20h15

Marre des pleureuses qui sont trop feignasses pour lire un texte dès qu'il y a pas de zolies images pour réussir à capter leur attention défaillante. (go SAV)

ta copine me le dit souvent
7 057 posts
depuis le 3/11/2008
ouaou

Réponse au message de Pseudo_supprime posté 6/12/2008 21h39

Je suis globalement d'accord.

Je repense à Eternal darkness avec sa maniabilité plutot lourde(bien qu'on ait vu pire) et ses monstres qui ne ressemblaient absolument à rien. Pourtant, j'étais constamment inquiet :fear:

Très bon article au passage

J'ajouterais qu'un jeu marquant n'est pas forcément immersif.
F-zero gx avait des musiques vraiment quelquonques et je pouvait rapidement ressortir du jeu . Pourtant, dès que je repense à ce titre, j'ai à nouveau les frissons et le teint livide que j'ai eus lorsque j'ai bouclé le chap 7 en vh au bout d'une centaine d'essais smiley4

The Last of Kojimawhore. Viva japan !
6 744 posts
depuis le 13/07/2007
Shiff-XT

Putain l'image smiley11

Membre
1 695 posts
depuis le 23/10/2007
KFAD

Très bon article smiley18 je me suis reconnu dans pratiquement toute la chronique

Membre
74 posts
depuis le 21/01/2008
sparta

Je ne peux absolument pas contredire ceci, entre rêveurs, on se comprend !

+1 a 100%

bouquet_mystère
300 posts
depuis le 14/05/2007
bouc_emissaire

J'aime bien cette chronique. J'adhère.

En ce qui me concerne, les premières immersions très fortes sont arrivées avec la 3D, qui permet de donner l'illusion d'évoluer dans un monde qui possède les mêmes lois que le notre, et c'est arrivé en même temps qu'un meilleur travail sur le son (pas juste la musique, quand un coup de feu ou un bruit de pas sonnent juste, c'est autre chose que des sons midi en terme d'immersion). On est plus facilement absorbé parce qu'on se met à la place du personnage en 3D.
Les jeux 2D j'étais à fond dedans mais il y avait toujours une certaine distance, et un côté plus "jouet".
La première grosse immersion : Resident Evil 1. Puis Tenshu, MGS1 et Silent Hill 1.

[i], membre.[/i]
3 982 posts
depuis le 20/04/2006
HBK

Article un peu facile, mais entre rêveurs on se comprend smiley18

J'ai honte, supprimez mon compte SVP
0 posts
depuis le 20/08/2005
Pseudo_supprime

Réponse au message de posté Jamais
chocolat, le bot qui fait le tour de tous les threads pour critiquer et imposer son point de vue smiley18

J'ai honte, supprimez mon compte SVP
0 posts
depuis le 20/08/2005
Pseudo_supprime

Réponse au message de posté Jamais
c'est pareil peu importe le jeu, c'est mon point de vue, ni pire ni mieux que le tien. Je viens pas faire le relou sur tes papiers meme si je n'en pense pas moins. Respect d'opinion toussa. Chacun sa vision du jv c'est ce qui fait que gamerama n'est pas gk ou autre site de pensee unique consensuelle. Et j'ai ecrit ce message avec un phone portable smiley17

[i], membre.[/i]
3 982 posts
depuis le 20/04/2006
HBK

Plutôt que de nous faire un clash bidon digne des meilleures "impros" de l'emission GK ca vous dirait pas de parler du sujet ?

J'voudrai bien savoir ce que Choco trouve de caricatural dans l'article (non ce n'est pas une blague).

[i], membre.[/i]
3 982 posts
depuis le 20/04/2006
HBK

Réponse au message de posté Jamais

Choco a écrit :

c'est de la caricature pure, on peut étendre ça à n'importe quel loisir : c'est le principe du loisir, c'est pas un besoin primaire
faire preuve de réalisme et dire "oui bon la télé le couloir" c'est très juste, mais c'est mettre de côté le seul interet d'un loisir qui est le plaisir (et d'ailleurs c'est abordé plus loin, donc paradoxe remise en question chocolaterie ma foi)


Je crois que le but à la base c'est de faire une caricature pour montrer son absurdité. Après j'ai ptet pas compris ce qu'il a voulu dire. Mais je crois bien qu'il ne disait pas ca "sérieusement". Enfin bien sur qu'on peut le caricaturer ainsi mais c'est juste être à coté de la plaque.

Choco a écrit :

pour moi c'est le pinacle de la caricature facile et c'est une analyse qui tombe complètement à côté
Au contraire cette catégorie (les hardcore donc nous) veut de la difficulté et la défaire, de la compétition de l'adversité et la défaire. Le trip de GTA c'est pas de casser la gueule à des gens dans la rue, c'est d'échapper aux flics qui arrivent ensuite. Ils veulent les même contraintes que dans la vie réelle, mais ils veulent pouvoir les affronter et les défaire : c'est un exultoire, un rêve, quelque chose que l'on ne pourra jamais faire dans la vie réelle, alors il se projette dans un personnage qui vivra une vie pleine de difficultés et de défis mais qui triomphera - ou pas (je pense qu'on peut étendre ça aux films et la littérature à un certain point). Bien sur je parle mainstream là, en jouant à Rez osef de ça


Non mais justement, c'est là toute la perversité du truc smiley13

Il ne dit pas qu'il faut que les jeux soient casual/faciles/prémâchés. Il dit juste qu'un paquet de joueurs n'en a rien à foutre de jouer au kikitoudur par score interposé.

Et d'ailleurs de plus en plus de devs sont en train de se poser la question de la pertinence d'inclure des leaderboards dans leurs jeux. Cette feature devenue quasi obligatoire sur un jeu "nextgen" à cause de quelques nerdillions en manque est juste une incitation à la débauche de ces putains de nerdillons. Bref, arrêter de jouer pour le score et jouer pour le jeu ...

Choco a écrit :

ensuite au secours les exemples nerdillons, la scène de l'opéra dans FF6, y manque la mort de Aerith et le changement de manette dans MGS et on a la trinité du dossier console +
Même s'ils sont justes, je pense qu'il y a beaucoup plus à dire au niveau du rêve, de l'immersion, jpense que c'est beaucoup plus personnel comme expérience, au niveau de la musique et de la mythologie surtout, au niveau du rapport au jeu et des conditions dans lesquelles on joue et juste au moment où on aborde cette partie et ba TAC ça coupe


Là je suis d'accord, c'est clair qu'il est super léger mais d'un autre coté au moins c'est efficace.

[i], membre.[/i]
3 982 posts
depuis le 20/04/2006
HBK

Réponse au message de posté Jamais
Ouais mais ca se rejoint au final smiley13

C'est quoi la différence entre se fixer l'objectif de faire péter un hiscore et se fixer l'objectif de latter ce boss de merde qui nous empèche d'avancer ? C'est toujours une question d'égo. Que dans un cas ca soit "contre l'ordi" alors que dans l'autre c'est "contre un autre" c'est pareil. C'est juste un besoin qu'on a de se prouver quelque chose. Après c'est humain comme besoin et même moi j'ai tendance à m'y laisser piéger. Mais tout le monde ne recherche pas forcément ce genre de compétition dans tous les jeux.

J'pense que c'est tout simplement ca son propos. Bon après je peux pas parler en son nom non plus smiley13

[i], membre.[/i]
3 982 posts
depuis le 20/04/2006
HBK

Réponse au message de posté Jamais
Heu, concrètement la Wii c'est de la merde parce que ... c'est plein de jeux de merde. La Wii en tant que tel c'est pas forcément une mauvaise console. Le problème c'est que y'a juste RIEN sur Wii. Voila.

Si demain ils font chais pas moi MGS5 sur Wii et que c'est un putain de bon jeu, je serai le premier en m'en payer une et à en vanter les mérites (enfin avec un seul jeu ptet pas non plus mais you get the point).

C'est normal qu'il y ait du challenge. C'est normal qu'on cherche à creuser un jeu. Ce qui n'est pas normal c'est qu'il faille "farmer". Ce qui n'est pas normal c'est quand les jeux se transforment en travail parce que tu comprend "ca se mérite". Un jeu c'est un jeu. Bien sur que si tout est accessible dès le départ et que tu peux tout faire sans forcer ca n'a aucun intérêt (cf. Fable 2 récemment tiens). Mais devoir couper du bois pendant ne serait-ce que dix minutes pour se faire trois sous ce n'est pas "forcer", c'est juste se faire chier comme dans la vraie vie quand tu dois te fader je ne sais quelle tache répétitive parce qu'on te le demande.

C'est justement tout le défi d'un bon game design. Tout ne doit pas être accessible dès le départ mais tu ne dois pas non plus "mériter" quoi que ce soit. Le jeu doit t'inciter à "jouer le jeu" parce que déjà à la base tu es là pour jouer et aussi parce que comme tu y prend du plaisir ca te permettra justement d'obtenir plein de nouveaux éléments de gameplay qui se renouvelleront jusqu'à ce que tu "arrives à la fin", c'est à dire que tu ait épuisé toutes les ressources que les devs ont prévues.

Devoir se retaper 15 fois le même boss parce qu'il est super velu même si en définitive ca n'est qu'une question de skill ca n'a aucun intérêt à part énerver.

C'est normal de chercher à se "surpasser", ou plutôt à "progresser" dans un jeu. Mais ca doit être une incitation. Le jeu doit te donner envie de le faire. A partir du moment ou le jeu t'oblige à le faire, EPIC FAIL.

Enfin bon, c'est mon point de vue sur le sujet de la difficulté dans les jeux.

Margaret
1 985 posts
depuis le 13/04/2008
Catcheur

Essayer de finir Final Fight en arcade (god les sous que j'ai claqué...), ça c'etait de l'immersion!!

Membre
64 posts
depuis le 11/05/2007
smalink

Pour moi l'immersion c'est morrowind.

Si tu prend la peine d'essayer d'entrer dans le jeu, tout ce qu'on peut faire est hallucinant. Tu peut facilement tenir 30 heures sans avancer le scenario

Invité
invité

Bon j'ai lu l'article malgré la mise en page qui ne m'attirait trop et je dois dire que je suis assez d'accord et je crois être ce type de joueur qui recherche une certaine évasion. (Silent Hill 2 est celui qui m'a le plus marqué en ce sens)

Bizounours d'Or
348 posts
depuis le 4/10/2005
Dezorys
a écrit :

Tenchu: Stealth Assassins.

Je me souviens encore de ce niveau sous la neige, je me rappelle la musique comme si c'était hier.

Superbe zic en effet.

Membre
74 posts
depuis le 4/10/2008
-Near-

Je me retrouve complètement dans cette chronique. En y regardant bien, mes jeux préférés sont quasi tous des jeux qui réunissent les ingrédients pour immerger le joueur.

Je n'ai jamais recherché le challenge, je ne joue même pas online, tout ce qui m'intéresse c'est un putain de bon jeu solo qui me " déconnecte " de la réalité et m'immerge dans un univers.

triquiqette
3 815 posts
depuis le 18/10/2008
Triquy

J'avoue me retrouver un peu dans cette chronique.. mes premiers chocs videoludiques ça a été des jeux snes (zelda, bomberman, donkey kong country) mais surtout les zelda oot, majora, mario 64 et autres (ouuuh l'originalité..)
Je serais capable de vous dire les musiques qui passaient a l'epoque, ma soeur les ecoutant quand je jouait, ça m'a vraiment marqué


J'ai retrouvé ça plus tard avec les re rebirth, metroid prime, baten kaitos, silent hill 2, sotc et wow (eh oui, quoi qu'on en dise, pour moi ça a été un des jeux les plus immersifs qui soient, à l'époque ou atteindre le niveau maximal - ce que je n'ai jamais fait - signifiait encore quelque chose, premiers donjons, etc..)

dragon quest 8 était pas mal aussi a ce niveau

Ah oui golden sun sur gba, qui nous a quand meme fait bien bander a l'epoque.

Incognigay mais pas très
1 404 posts
depuis le 13/12/2008
Wang

Bonjour.

Etant lurker dans l'âme, ceci est mon premier message (et certainement le dernier).

Je voulais juste réagir à cette "chronique", qui verse quand même dans la caricature la plus primaire (comme l'a souligné l'un des rédacteurs du site).

Parce qu'en gros, ce qu'il y a marqué, c'est que toutes les catégories de joueurs ont raté leur vie, sauf celle du rêveur romantique, limite artiste (il aime le cinéma et la musique) - qui se coupe l'oreille le matin pour aller la vendre à la ville la plus proche, tout ça pour pouvoir choper son exemplaire de Shadow of the colossus, mais meurt tragiquement d'une hémorragie juste devant le premier colosse - et qui serait, comme par hasard, la catégorie de l'auteur ? Okaaaayyy...

Je suis, comme beaucoup de gens, pas fan du tout de ce qu'a apporté "le jeu vidéo fast-food" à cette industrie, mais faudrait pas voir non plus à penser qu'il y a deux sortes de joueurs : les hardcore et les casuals. Comme l'a bien dit Chocolat, la nuance entre les deux est très forte, et surtout a toujours existé.
Le problème avec internet, c'est qu'il a tendance à, non pas élargir les points de vue et la vision du monde, mais plutôt à les rétrécir. Les gens créent des forums sur leur passion, qui sont suivis par d'autres gens à la même passion, cette même passion divisée en plusieurs catégories, elles mêmes divisées en sous catégories... Le problème, c'est que bien souvent, les passionnés ne s'intéressent pas à ce qui se passe en dehors dans le catégorie dans laquelle ils sont, ce qui donne à la fin un espèce de cocon où tout le monde copulent avec les mêmes personnes, sans fin. Au final, on se retrouve donc à penser que l'internet représente le véritable marché, ainsi que le reflet des véritables goûts.

Je sais bien que ce site n'est pas à vocation journalistique, ce serait faire erreur que de demander la même rigueur, les mêmes chiffres. Mais je trouve que se ramener, faire la leçon à tout le monde en se basant sur trois catégories créées au compte-goutte, après un petit tour sur les forums GK et les charts quelconques, c'est un peu fort, et très... bâclé. Une étude sociologique ça ne s'improvise pas (comme il ne faut pas non plus jurer que par ça non plus, le concept du sondage prédéfini étant assez réducteur).

Après, c'est sûrement du "second degré", ou alors des tournures employées pour faire du sensationnalisme... mais bon, on me fera pas croire que le "rêveur gamer" était un beau gosse au bahut, qui paradait la bite à l'air dans les vestiaires de la gym, pour montrer qu'il en a une grosse, parce qu'il est pas une pédale de joueur Wii, lui. Considérant l'époque, le "grand" gamer (celui qui enchainait les rpg chez lui) était surtout une créature qui préférait rester chez lui à jouer à Chrono trigger ou Streets of rage II, plutôt que d'aller à la boom de la copine de classe.

C'est bête parce que la partie "immersion" de l'article est pas trop mal, tout l'aspect "ce coin me rappelle tel jeu" ou "tel jeu me rappelle ce coin", retranscrit bien la transformation du media jeu vidéo, qui est passé de "simple divertissement" à "vecteur d'émotions" en finalement très peu de temps. Pour un media qui porte encore le mot "jeu" dans son appellation, je trouve ça très fort.

Dommage que la partie intéressante soit enrobée des gameramineries habituelles. De même, j'ai trouvé l'article sur Prince of Persia vraiment sympa, je trouve ça étrange, ce revirement soudain.

Bref, je sais bien que l'auteur en a rien à foutre, c'est juste que là, c'était trop pour moi, j'ai pas pu m'en empêcher.

Je reprends mon lurking.
Merci d'avoir lu (pour ceux qui ont eu le courage).

Naughty Deg
2 298 posts
depuis le 7/10/2007
Jack_Nicholson

Réponse au message de Wang posté 13/12/2008 15h42

Mon héros smiley5

Personnellement, chercher à s'évader dans un jeu vidéo (ou au cinoche, etc.), ça m'est complètement étranger. On peut être à fond immergé dans un jeu qui ne propose pas une once de rêve et de poésie (mes heures passées sur KoF 98...), ou être impliqué dans Shadow of the Colossus sans être hors de la réalité et en appréciant le titre à sa juste valeur.

Tout comme je peux ressentir des émotions en regardant un film, mais jamais ce n'est ce que je vais y chercher. Ce qu'on peut vivre dans la réalité, c'est quand même cent fois mieux (des fois cent fois pire) que ce qu'on peut ressentir dans un film ou un jeu vidéo, c'est pour cela que je ne comprends pas ce besoin d'évasion.

Sinon, est-ce que t'es chauve ? (si tu ne saisis pas la pertinence d'une telle question, c'est que tu n'es pas le Wang que je connais).


C'est quoi un lurker ?

EDIT : Le côté "vecteur d'émotions" me semble nuire tout autant au monde du jeu vidéo que la casual gaming façon Wii. On se retrouve avec des jeux simplifiés qui ne sont faits que pour être traversés (Assassin's creed ou le dernier PoP par exemple). Le jeu vidéo devient une vraie bouillabaisse où il est difficile de trouver, tout simplement, des vrais jeux dans lesquels les boutons de la manette servent vraiment à quelque chose.

[i], membre.[/i]
3 982 posts
depuis le 20/04/2006
HBK

Putain incroyable, on retombe sur le fait que chaque joueur recherche quelque chose de différent dans le jeu vidéo.

Un truc de fou quoi.

J'ai honte, supprimez mon compte SVP
0 posts
depuis le 20/08/2005
Pseudo_supprime

Mais incroyable quoi quand j'ai fait cette chronique je voulais parler d'une catégorie de joueurs, pas en bien ou en mal, pas pour dire que c'est mieux ou moins bien, juste pour parler avec passion.

Et là t'as des gens qui lisent en diagonale et qui croient que j'ai parlé de vérité universelle, genre y'a les bons et les mauvais joueurs, ou la bonne façon de jouer.

Faut péter un coup les gars, sérieux.

J'ai honte, supprimez mon compte SVP
0 posts
depuis le 20/08/2005
Pseudo_supprime

Réponse au message de Jack_Nicholson posté 13/12/2008 16h32

Ce que tu veux dire, c'est que l'Art ne te fait ni chaud ni froid, ou alors que toi tu y trouves quelque chose de différent que ce qu'a décrit Ashram? Et dans ce cas, quel est ce quelque chose?

Membre
74 posts
depuis le 4/10/2008
-Near-

Réponse au message de posté Jamais

Me suis toujours demandé combien ça représentait par rapport à ceux qui postent. T'as des chiffres ici ?

J'imagine que ça doit être au moins 10 lurkers pour 1 posteur ?

/hs

Membre
9 posts
depuis le 25/06/2006
lenaick
a écrit :

Ceux-là ont les jeux qui s'entassent dans les étagères puisque bien sûr ils n'ont jamais le temps de les faire.


On se demande ou il va chercher des idées pareilles le Ash smiley3

Ah et l'immersion, concept qui me faisait bien rigoler jusqu'à ce qu'Ashram cite les exemple. Ok Boy, un point pour toi, mais que ces moments son rares de nos jours... smiley2

Membre
9 posts
depuis le 4/08/2008
Arthur

Je pense exactement pareil, l'immersion est au fond la seule chose qu'on retient d'un jeu.

Plume de Plomb
17 posts
depuis le 5/01/2009
Killy
Ashram a écrit :

Réponse au message de Bidelouze_ posté 6/12/2008 17h57

J'ai bien fait de garder ma PSOne et ma PS2 (d'ailleurs j'ai acheté une ps two au cas où dans 10 ans ma PS2 m'abandonne smiley4 ) ce sont de formidables machines à remonter dans le temps.

Je pensais être le seul à m'être racheté une PStwo pour être certain de retrouver des petites parts de nostalgies dans plusieurs années sans risque.
Ton article est vraiment intéressant et je me suis vraiment reconnu dans ton évocation de Tenchu. Qu'est ce que j'ai pu passer de temps à simplement laisser aller la caméra vers un arbre, un détail précis pour ressentir cette ambiance fabuleuse. Le dernier jeu à m'avoir autant fait rêver est FF XII. Oui il est mal conçu, oui il est fini à l'arrache, mais quelle immersion ! Sur les 120 heures passées dessus (oui j'ai honte), 10 au moins ne sont que de la contemplation, le sourire aux lèvres et les yeux grands ouverts. Et ça, ça remplace tout les bons gameplays du monde.

Un vieux joueur qui va se refaire un SOTC pour la peine.

Membre
8 posts
depuis le 25/01/2009
justementvotre

Les jeux vidéo sont mort, les développeurs sont tellement occuper à se masturber sur leur prochain jeux qu'ils en oublient l'essentiel. Moi je retourne sur banjo & kazooie sur N64.

Chronique : L'immersion dans le jeu video
Remonter

Pied de page des forums

ContactMentions légales