The Last Game of ND 2
Papa rapide (10 minutes douche comprise)
5 277 posts
depuis le 10/09/2007
Drich

Réponse au message de Binouz posté 16/07/2020 01h08

tu arrives à

l'hôpital ?

prépare-toi à suinter des fesses

S'il vous invite à souper, c'est un piège.
7 008 posts
depuis le 18/03/2009
b3y0nd

Le segment final du jeu jackouf.gif


ND en mode toujours plus jackouf.gif

Membre
797 posts
depuis le 11/09/2019
Yuugen

Réponse au message de Drich posté 16/07/2020 09h29

J'avais le coeur qui battait fort pendant toute cette phase.
smiley64

Papa rapide (10 minutes douche comprise)
5 277 posts
depuis le 10/09/2007
Drich

Réponse au message de b3y0nd posté 16/07/2020 09h47

quoi, me dites-pas qu'on en reprend pour 3h de jeu en Californie ?

bah si

ce jeu qui dégueule de contenu, dingue

y a-t-il qqun pour rebrancher le cerveau de binouz
4 636 posts
depuis le 17/06/2010
Binouz

Réponse au message de Drich posté 16/07/2020 09h29

Je suis devant la porte oui, j'ai sauvegardé là smiley58 Je sens qu'on va s'amuser smiley70

Papa rapide (10 minutes douche comprise)
5 277 posts
depuis le 10/09/2007
Drich
S'il vous invite à souper, c'est un piège.
7 008 posts
depuis le 18/03/2009
b3y0nd
Papa rapide (10 minutes douche comprise)
5 277 posts
depuis le 10/09/2007
Drich

rien que de le revoir en vidéo sur YT je chie dans mon benne

Membre
254 posts
depuis le 24/04/2020
Inspecteur_Gadjo

Le moment le plus dingue du jeu, ça reste quand même

l'attaque sur Haven avec les maisons en flamme, les deux factions qui se mettent sur la gueule, le WLF qui hurle "what the fuck Abby" quand tu les désosses pepe_stress

Edit par Inspecteur_Gadjo (16/07/2020 15h46)

S'il vous invite à souper, c'est un piège.
7 008 posts
depuis le 18/03/2009
b3y0nd

Jeu terminé

image.jpg

Autant j'ai trouvé l'histoire con la majorité du jeu, autant à la fin il me laisse sonné et totalement sur les rotules. Au final (et la difficulté max joue peut être un peu) c'est quand même très éprouvant, une sorte de croisement entre HellBlade et Silent Hill ( on la dirait tout droit sortie de SH 2) qui te traumatise complétement feelsbad

smiley136

y a-t-il qqun pour rebrancher le cerveau de binouz
4 636 posts
depuis le 17/06/2010
Binouz

Réponse au message de Drich posté 16/07/2020 14h47
Réponse au message de b3y0nd posté 16/07/2020 14h59

smiley52

J'ai éclaté cette infernale chose, j'avais plus une seule balle pour le résidu de saloperie j'en ai tellement chié smiley34 smiley34 smiley34 quelle angoisse tout ce passage, ma manette pleine de sueur smiley46

Edit par Binouz (18/07/2020 00h07)

Papa rapide (10 minutes douche comprise)
5 277 posts
depuis le 10/09/2007
Drich

Réponse au message de b3y0nd posté 17/07/2020 23h50

tu trouves pas que le dernier combat contre Abby après les poteaux koh lanta est de trop ? ça aurait pu se terminer 10mn avant

Membre
2 153 posts
depuis le 31/03/2016
Zieutteur

Réponse au message de Drich posté 18/07/2020 16h24

genre Ellie sauve Abby et "bon bah @+ lol"?

S'il vous invite à souper, c'est un piège.
7 008 posts
depuis le 18/03/2009
b3y0nd

Réponse au message de Drich posté 18/07/2020 16h24

Non je trouve cela très intéressant de nous faire jouer un dernier fight car il suscite des sentiments rarement convoqués dans un JV. A titre perso j'ai ressenti une vraie sensation de dégout à devoir me battre et d'avoir l'impression que le jeu me forçait à effectuer une action qui pourtant me répulsait presque physiquement, je suis sur que si tu filmais le visage des gens lors de cette séquence tu verrais des rictus d'écoeurement et de répugnance. ça donne aussi l'occaz d'avoir à jouer le meilleur QTE "symbolique" de toute l'histoire du JV lol quand lorsque Ellie tante de planter Abby au coeur tu ne sais pas si lorsque tu martèles carré comme un porc c'est pour pouvoir enfoncer le canif ou au contraire le repousser. Très perturbant mais aussi très fort, et de manière générale je trouve que tu es très actif "cérébralement" pendant le duel, tu réfléchis tout en étant tétanisé pendant le combat en éprouvant des choses contradictoires.

C'est aussi aidé par le décor et la mise en scène de la séquence qui comme le reste du jeu est au top du top, et je ne sais pas pourquoi mais ça a été une vraie révélation de voir que l'écran titre représentait la plage sur laquelle tout se termine. La cinématique de fin où Abby se noie lentement est super dure aussi et l'insert de Joel apaisé quelques secondes avant qu'Ellie ne l'achève en contrepoint des flashbacks des heures précédentes lors desques elle ne se souvenait que de son corps ensanglanté est ausi très puissant j'ai trouvé.

De manière générale difficile de nier que le jeu est une véritable claque pepe_stress

Trisomie 51
3 675 posts
depuis le 2/11/2008
VV51

Arrivé à la deuxième partie, après le flashback du jour 1.

Franchement, ce jeu, c'est vraiment la définition de souffler le chaud et le froid en permanence.

T'as pleins de petites idées qui agrémentent le gameplay sans avoir des tutos à la cons en permanence ça et là (genre les briques à envoyer dans les vitres dans la deuxième partie pour accéder à de nouvelles zones, une fois que tu as assimilé de casser les vitres à fond dans la première partie, c'est pas byzance mais c'est sympa), les ambiances et décors de ouf en permanence, des scènes vraiment très bonnes (jour 2 et jour 3 en première partie c'est vraiment très fort),des affrontements et ennemis sympas, mais....

Jusque là, le sentiment global sur pourquoi on en arrive là, et le scénario global, bah...c'est plat.

En fait, c'est dommage que les personnes rejetant le jeu n'ont fait ça que par homophobie/connerie pure, et pas en connectant un peu leurs neurones pour soulever le fond du problème (après j'ai pas lu les spoils de fin du jeu donc à voir si ça évolue).

Le jeu passe son temps à te balancer que l'univers en mode oeil pour oeil, dent pour dent en permanence (ellie qui veut se venger, les dialogues annexes entre Mel et Aby concernant le WLF/Scars qui est fautif de quoi, car je suppose que la moralité en fin de jeu sera peut être "même si on tue ton pote, vouloir tuer les potes des autres c'est pas bien smiley82 "

Ou alors, il n'y aura pas de moralité en ce sens, et ça puera aussi la merde, car pourquoi nous rabacher tous ces dialogues et situations à la cons ?

Pour aller un peu plus loin dans ma pensée, ce qui me gêne le plus, c'est que le monde présenté dans le 1 est clairement un monde où ces questions n'existent plus, de par toutes les situations qui s'y produisent et les dialogues/passé de Joel.

Là, on te dit au forceps qu'en fait le monde n'est pas vraiment comme ça, que les PNJ que tu tue en permanence ont aussi des prénoms et des copains, bla bla bla smiley32

Bref, vouloir aller à l'encontre de la logique de l'histoire du premier et de la morale latente, jusqu'à la fin du jeu, sur la survie et les choix qu'on fait, je dis pas, mais je trouve ça facile. On avait rien de mieux au menu que de se dire parmi toutes les possibilités qui s'offraient "Je veux faire l'inverse du 1" ?

Paradoxalement, la partie d'Abby jusque là est plus intéressante. La partie d'Ellie est juste une histoire de revanche, aucun personnage nouveau n'est marquant, Glenn n'a servi à rien et crève comme une merde, Dina est juste là pour avoir une fonction "Je suis enceinte et faible et lesbienne", voilà. Tandis qu'Abby a une bande de potes (même si on sait qu'ils vont crever) avec des personnalités davantage marquées.

Bref, j'avais lu ça et là des remarques "oloz ceux qui aiment pas le deux alors que le un était débile", c'est pas exactement ça pour ma part, mais juste que la continuité et les choix effectués n'ont pas vraiment de sens.

Par ailleurs, on sent vraiment que l'histoire globale est quand même bien creuse (en tout cas jusqu'à mon avancement actuel), car se taper 1000 flashbacks relativement denses, ça prouve tout de même que fallait meubler.

Par ailleurs, spoil fin de la première partie :

Le reveal de Joel avec Ellie, cette déception putain....j'imagine que ce sera le dernier flashback impliquant Ellie, mais c'est aussi plat que sa propre mort. Ellie se casse, Joel n'argumente absolument pas davantage sur son choix (au hasard, il ne voulait pas revivre le traumatisme de la mort de sa fille ?), voilà, terminé. Si c'était ça la finalité de tous les flashbacks liés à Ellie, hé ben putain...j'ose espérer que la cinématique de l'E3 entre Dina/Ellie sur leur soirée avant le début du jeu arrivera tout de même et impliquera davantage Joel, car sinon, le perso aura vraiment été gâché dans cet opus, définitivement.

Ah oui, et spoil flashback jour 1 deuxième partie :

Owen qui veut pêcho sa gonzesse, l'arrêt du baiser avec la justification la plus WTF du monde "JE PEUX PAS, Y A JOEL QUI EST EN VIE" alors que ça fait deux putains d'années et que jusque là ça la dérangeait pas de visiter l'aquarium, mais bordel smiley11

La quatrième degmention
2 843 posts
depuis le 17/04/2014
Degment
VV51 a écrit :

Pour aller un peu plus loin dans ma pensée, ce qui me gêne le plus, c'est que le monde présenté dans le 1 est clairement un monde où ces questions n'existent plus, de par toutes les situations qui s'y produisent et les dialogues/passé de Joel.

Là, on te dit au forceps qu'en fait le monde n'est pas vraiment comme ça, que les PNJ que tu tue en permanence ont aussi des prénoms et des copains, bla bla bla smiley32

Bref, vouloir aller à l'encontre de la logique de l'histoire du premier et de la morale latente, jusqu'à la fin du jeu, sur la survie et les choix qu'on fait, je dis pas, mais je trouve ça facile. On avait rien de mieux au menu que de se dire parmi toutes les possibilités qui s'offraient "Je veux faire l'inverse du 1" ?

T'es sûr d'avoir compris quelque chose ? j'ai des doutes quand je lis ça quand même

Cuicui
13 468 posts
depuis le 13/07/2006
Jojo
Membre
2 153 posts
depuis le 31/03/2016
Zieutteur
Trisomie 51
3 675 posts
depuis le 2/11/2008
VV51

Réponse au message de Degment posté 19/07/2020 21h58

À quel niveau ? Ce que je veux dire, c'est que sur la forme, beaucoup de persos et leurs motivations mais quand je vois la lourdeur des dialogues de PNJ osef

Quand je dis "aller à l'inverse du 1", c'est parce que c'est montré gros comme une maison que le choix de la vengeance est bien évidemment pas le bon puisque tous ceux qui l'empruntent se font juger en permanence dans le 2. Ce que le 1 ne te disait pas, car il te montrait un monde sans pitié, où il faut arrêter de se poser les questions morales face à un ennemi, mais plutôt se donner les moyens de survivre. Et si tu commences à te poser ces questions, tu crèves, car ce monde est présenté comme sans pitié.

Ah, et aussi,

Edit par VV51 (19/07/2020 22h46)

Membre
2 153 posts
depuis le 31/03/2016
Zieutteur

Réponse au message de VV51 posté 19/07/2020 22h38

T'es parti dans un délire de mec qui critique pour critiquer. C'est pas un signe d'intelligence n'en déplaise à certains sur les forums smiley29
Ressens, au lieu de chercher à vouloir tout rationaliser surtout si c'est pour voir ce que tu veux voir pour prouver aux autres que t'as raison. smiley86

La quatrième degmention
2 843 posts
depuis le 17/04/2014
Degment

Réponse au message de VV51 posté 19/07/2020 22h38

t'as quand même réussi à passer à coté des deux jeux ce qui est un petit exploit quand même

j'attends avec beaucoup d'impatience l'analyse complète à la fin du jeu

Papa rapide (10 minutes douche comprise)
5 277 posts
depuis le 10/09/2007
Drich

Réponse au message de b3y0nd posté 19/07/2020 20h24

intéressant ton retour. J'avoue que j'ai conclu le jeu sur une session de 4h d'affilée () et je l'ai vécu comme too much.

l'haleine
3 843 posts
depuis le 23/09/2014
Fetide

Enfin terminé smiley8

Gros gros jeu, très généreux, on dirait que ça s'arrête jamais.

J'avoue avoir eu un gros coup de mou au jour 1 de .

Je me doutais qu'on allait rejouer avec, mais c'est vraiment le coup de aller retourne en arrière, retape toi les 3 jours avant d'avoir le fin mot de l'histoire (et pas tout à fait en fait...).

Et d'ailleurs le jour 1 de est franchement bof, heureusement que ça se termine par les phases avec

Mais alors les jours 2 et 3 smiley60 Grosses tartes dans la tronche. smiley64

Je vais pouvoir reprendre un peu tout le topic mais je suis assez d'accord que les motivations des persos et l'histoire en générale smiley132

Le clou du spectacle

Ellie qui se motive pour juste aller en Californie xzibit_yo Genre t'as légèrement envie de lui  dire stop.

Mais, mais, mais, par contre pour le joueur c'est top, l'aventure s'arrête jamais, t'en a pour ton argent, et tu profites de nouveaux décors smiley39 et de nouvelles situations jusqu'à la fin.

Lâcher les infectés sur les humains smiley120 (trop peu de situations de ce genre, heureusement à la fin on en profite encore un peu)

La boucle de gameplay est vraiment très souvent trop visible, j'espère vraiment que le SSD va changer la donne pour ND à la génération suivante (le découpage est vraiment flagrant).

[Edit] Juste pour finir : J'espère que ND a bien lâché Uncharted, et qu'ils vont aussi lâcher The Last Of Us, ça m'a fait plaisir de faire ce part 2 mais c'est bon pas besoin de 3.

Trisomie 51
3 675 posts
depuis le 2/11/2008
VV51
Zieutteur a écrit :

Réponse au message de VV51 posté 19/07/2020 22h38

T'es parti dans un délire de mec qui critique pour critiquer. C'est pas un signe d'intelligence n'en déplaise à certains sur les forums smiley29
Ressens, au lieu de chercher à vouloir tout rationaliser surtout si c'est pour voir ce que tu veux voir pour prouver aux autres que t'as raison. smiley86

Respire smiley11

On croirait voir un n-sex qui balance des vérités générales.

Je ne rejette pas le jeu, bien au contraire, je m'attarde principalement sur les méthodes de narration qui jusque là ont l'air d'avoir des gros sabots bien boueux.

Mais effectivement, je suis peut être dupe et je reverrais potentiellement en fin de jeu si mon avis sur l'ensemble reste le même.

Après @degment pour l'histoire du 1, y'a pas non plus 15 sens cachés :

Joel sacrifie l'espoir de l'humanité pour sauver Ellie, d'une part car il est attaché à elle et d'autre part car il n'a rien pu faire pour empêcher la mort de sa propre fille.

Pour le background plus global et la morale, on peut effectivement chacun avoir son petit avis, mais franchement, entre les pilleurs, les lucioles, les contrebandiers, les cannibales, y'a pas que Joel qui est moralement plus que limite.

Et la direction que je vois actuellement dans le 2 pour le moment, j'espère que le twist ça sera pas "en fait abby c'est la gentille de la série et ellie la méchante smiley82 ", car putain de merde, si elle était si gentille que ça, elle aurait fait preuve de clémence envers Joel qui l'a aidé face aux infectés, quitte à le kidnapper ou autre. Là au final on a quelqu'un qui massacre un autre être humain au club de golf (pas juste une exécution sommaire motivée par une envie de justice saine).

bouquet_mystère
737 posts
depuis le 14/05/2007
bouc_emissaire

Réponse au message de VV51 posté 21/07/2020 13h06

Je pense qu'il faudrait que tu attendes d'avoir avancé un peu plus dans le jeu, tu auras peut-être un avis plus nuancé.
Je trouve que l'histoire est beaucoup moins caricaturale que ça.

Pour le 1, je pense qu'il ne faut pas retenir que ça :

J'ai comme tout le monde retenu que Joel a perdu sa fille, qu'il a trouvé une fille de substitution et qu'il n'a pas voulu la perdre à nouveau. Ça c'est l'idée de base et je trouve qu'elle a déjà le mérite d'être traitée de façon très juste.
Ensuite, le jeu te fait vivre une succession de séquences terribles où tu es confronté au pire dont est capable l'espèce humaine. Tu comprends que tout le monde a sombré dans le chaos, l'anarchie, la sauvagerie. C'est du moins ce que pense Joel. Et donc, il a le choix à la fin entre sauver cette jeune fille innocente pleine de joie de vivre et permettre de trouver un remède au profit.... d'une espèce humaine qui ne le mérite plus, selon lui. 
Par les scènes qu'on te fait vivre dans le jeu on t'amène aussi à comprendre le choix de Joel. C'est juste parfait à mon sens.

Pour le 2, je viens de commencer Seattle Jour 3, phase 2, donc ne lit pas si tu veux pas te spoiler mais :

Il y a un parallélisme évident entre l'histoire d'Ellie et l'histoire d'Abby : 2 jeunes femmes qui ont perdu leur père et veulent le venger.
Sauf que dans le cas d'Ellie, cette vengeance vire à l'horreur, elle tue des innocents (alors qu'Abby l'a épargnée, elle et le frère de Joel), met en danger ses amis. Elle devient incontrôlable et perd son âme (on voit plusieurs fois qu'elle ne se maitrise plus, tremble en voyant ses actions). Elle s'est perdue dans sa recherche de vengeance.
Dans le cas d'Abby c'est différent : après s'être vengée, elle entame une sorte de chemin de rédemption en aidant les autres : elle part à la recherche d'Owen qui devient un traitre aux yeux des WLF, elle aide Yara et Lev, part à la recherche de soins pour soigner Yara, puis part à la recherche de Lev pour l'empêcher de faire une connerie. Tout ce qu'elle fait, c'est pour aider les autres. Le personnage ne l'exprime pas directement, mais les scénaristes semblent nous dire que le personnage n'a pas si bien vécu l'exécution de Joel et éprouve le besoin de se montrer sous un nouveau jour. Certains de ses "amis" ne sont pas convaincus, comme Mel qui lui dit qu'elle ne trompe personne et qu'elle reste une ordure.

Je trouve le contraste entre les deux parcours très intéressants, même si je ne sais pas encore comment tout cela se termine. Il n'y a pas vraiment de leçon définitive à retenir, ce n'est pas trop manichéen, c'est simplement qu'après avoir perdu un être cher on devient des survivants, dans un monde où il faut déjà survivre, et que dans cette situation certains se perdent et d'autres se trouvent. Et à la fin, les étiquettes "bon" "mauvais" deviennent floues.

Je réévaluerai mon analyse à la fin du jeu mais pour le moment je trouve ça plutôt subtile pour un jeu vidéo (même si certains effets sont un peu trop appuyés) et ça correspond bien à l'esprit du jeu.

Dernier truc : à la fin de TLOU1, Joel a perdu espoir en l'humanité.
Le 2 nous montre qu'il avait sans doute tort et qu'il peut encore exister des communautés avec un minimum de valeurs et qui peuvent être défendues.

La Triforce de la sudation
12 989 posts
depuis le 6/08/2007
TS_JBG

Pour ceux que ça intéresse, instant branlette technique explicatif sur le système de respiration dans le jeu.

Pas de pavés de chocolat en réponse par contre smiley2

bouquet_mystère
737 posts
depuis le 14/05/2007
bouc_emissaire
Fetide a écrit :

Enfin terminé smiley8

Gros gros jeu, très généreux, on dirait que ça s'arrête jamais.

Purée tu m'as finalement dépassé.

Je suis aussi étonné par le côté très généreux du jeu, c'est sans doute le jeu le plus long de l'histoire de ND.

J'ai pas encore fait le jour 3 phase 2 (c'est en cours) mais du coup tu me mets un gros coup de hype.

Pour les boucles de gameplay, heureusement que les affrontements sont géniaux parce qu'il est vrai qu'on a rapidement une certaine redondance (surtout après 30 heures) : moment calme / craft pour récupérer des ressources et se préparer au prochain affrontement / affrontement / avancée de l'intrigue.
Après le renouvellement des persos, des lieux, les 2 phases, font que ça passe.

A propos des persos :

J'ai rarement vu un jeu où on peut incarner et être accompagné par autant de personnages. C'est très généreux, à chaque fois il faut créer un character design travaillé et il faut l'incarner avec un acteur.
Y'a quand même Ellie à plusieurs ages, Abby à plusieurs ages, Joel, Sam, Nora, Owen, Mel, Yara, Lev, Dina, Jessie, qui sont directement impliqués dans des phases de jeu et dans les cut scenes (je ne parle pas des personnages qu'on voit seulement dans des cut scenes comme Isaac).
Ils ont mis le paquet.

Pour un The Last of Us 3 :
J'ai pas encore vu la fin du jeu, mais quand on voit l'univers qu'ils ont mis en place et tout le soin apporté à tous les aspects du jeu (les animations, le système de respiration, l'équilibrage du gameplay, les effets gores, le son, les discussions ingame, etc) ça m'étonnerait qu'ils lachent la franchise comme ça. Ils ont trop investi.

S'ils lancent une nouvelle IP, ce sera une style de jeu qui leur permettra de mettre tout ça à profit.

Papa rapide (10 minutes douche comprise)
5 277 posts
depuis le 10/09/2007
Drich

Réponse au message de bouc_emissaire posté 21/07/2020 14h15

c'est ce que je disais quand je l'ai fini :

c'est pas l'histoire d'une vengeance, c'est l'histoire d'une rédemption qui culmine jusqu'à la scène finale

bouquet_mystère
737 posts
depuis le 14/05/2007
bouc_emissaire

Réponse au message de Drich posté 21/07/2020 14h27

Je n'ai pas encore pu lire tous les messages sous spoiler. J'attends la fin du jeu smiley135

Papa rapide (10 minutes douche comprise)
5 277 posts
depuis le 10/09/2007
Drich

reviens ici quand tu l'auras fini mais pour moi tu es sur la bonne piste voulue par ND quant au propos du jeu

Membre
254 posts
depuis le 24/04/2020
Inspecteur_Gadjo

Réponse au message de bouc_emissaire posté 21/07/2020 14h25

La prochaine IP, ça sera un survival horror, vu comme fait parler d'elle. #madameirma

bouquet_mystère
737 posts
depuis le 14/05/2007
bouc_emissaire

Réponse au message de Inspecteur_Gadjo posté 21/07/2020 14h34

J'ai justement terminé cette séquence hier soir, et c'était assez éprouvant.
Alors quelques scènes comme ça dans le jeu, au milieu de scènes plus calmes et de gunfights plus classiques, ça passe très bien et ça permet d'apporter du rythme avec des fortes montées en tension.

Mais un jeu complet comme ça smiley64


Réponse au message de Drich posté 21/07/2020 14h30

Avec Fétide on attendait d'avoir fini le jeu pour revenir en arrière sur le topic et pouvoir lire tous les spoilers.
Même si je me suis quand même fait pas mal spoiler, en voulant avoir des retours et en tombant malgré moi sur des éléments du jeu.

J'aime bien le jeu mais j'ai quand même hâte de le finir, pour avoir une vision globale.

S'il vous invite à souper, c'est un piège.
7 008 posts
depuis le 18/03/2009
b3y0nd

Yes VV51 tu passes un peu à coté à mon sens, assez étonnamment le jeu tient un discours très peu (voire pas du tout) moral et n'émet pas de jugement sur ses personnages, mais cherche à convoquer d'autres réflexions et tend à aller s'appuyer sur une sorte d'universalité de la condition humaine pour livrer un message très simple, via l'activation d'un état émotionnel primaire du joueur, et non pas de son intellect. Bref, loin d'être théorique, il passe par l'émotion et non la raison, ce qui automatiquement l'éloigne de toute tendance moraliste (car la morale découle d'une réflexion).

J'aime pas m'appuyer sur la note d'intention des créateurs quand je "réfléchis" (bien grand mot) à une œuvre mais Neil a révélé post-sortie que le thème fondamental du jeu était "l'empathie" et effectivement tout le jeu tourne là-dessus. Il le fait en déclinant ce thème sous deux dimensions, l'une directement liée au média jeu vidéo, qui est l'identification automatique et presque « instinctive », via le gameplay, au personnage que tu joues ; et l'autre prend la forme plus classique du récit, via le montage et l'alternance des points de vue pour montrer l'envers du décor. Bien évidemment les deux dimensions s'informent l'une l'autre pour accentuer l'effet final.

Rapidement, le médium du JV est bien utilisé, et ce de manière relativement inédite, car il te fait jouer des personnages dont tu ne partages ni les motifs, ni les objectifs, là où habituellement n'importe quel jeu narratif te met en position d'harmonie avec le MC pour que de concert vous avanciez vers le même but. Ici au contraire, TLOU2 travaille de plus en plus au court de son avancée sur l'élargissement de la brèche entre tes attentes, tes envies, et celles de l'humain que tu incarnes, débouchant finalement sur une contradiction presque totale entre les deux. Pour autant, le fait de jouer ce personnage et de se battre autant pour ta survie (dont le gameplay est du coup plutôt un moyen pour te mettre en condition qu'une fin en soi) fait que tu finis sur une déchirure inévitable entre ton attachement organique et primitif pour cet être humain et ton désaccord total avec ses actes (d'ailleurs selon un phénomène inversé tout au long du jeu, ton désaccord s'amplifie avec l'un là où il se réduit avec l'autre, jusqu'à amener les deux sur un point d'égalité). Bref, tu considères son action impardonnable mais le lien que tu as imperceptiblement créé avec lui surpasse ce jugement moral et réflexif et t'empêche de le damner définitivement (c'est ce qu'il se passe dans en gros).   

A contrario, au sein du récit même, ce phénomène n'intervient pas, il est même refusé par les protagonistes. C'est ici que, plus que de la vengeance, c'est vraiment de la guerre que le jeu traite, notamment de ses possibilités d'existence et de son acceptabilité parmi les populations belligérantes malgré les souffrances qu'elle entraine. En gros, plus que la méconnaissance de l'autre, elle provient d'un refus de connaitre l'autre, dans ses intentions, son expérience, qui est la condition sine qua non de la guerre qu'on lui fait. Bref, la conscience aïgue que toute empathie à son encontre doit lui être refusée, sous peine de ne pouvoir lui asséner le coup fatidique au moment de la mort, via, encore une fois, ce processus d'identification instinctif et profondément humain qui est qu'une fois le voile des « préjugés » déchiré, on ne peut que constater la souffrance d'autrui, et automatiquement la partager. Méconnaissance de l'autre qui est aussi méconnaissance de soi, car l'on se construit souvent en contrepoint d'autre chose, contre l'autre, afin d'éviter à avoir à se confronter à soi même et à ses propres errances (là encore la fin du jeu est très claire là-dessus). C'est un point traité à la fois à travers le caractère obsessionnel et sans issue de la quête d'Ellie mais aussi via les intrigues secondaires entre factions qui elles même ne tiennent qu'en se désignant un ennemi extérieur (comme des peuples en guerre donc).

Ces deux dimensions se rejoignent donc par le fait que l'empathie que les différents antagonistes se refusent l'un à l'autre, le joueur la vit directement et se retrouve dans un conflit interne qui n'est pas tant moral que presque animal et donc profondément humain, d'où la pertinence de la scène d'action de fin.

Bref c'est un développement plutôt rapide et y'aurait d'autres choses à dire mais je ne suis pas sur que ça aille beaucoup plus loin que ça, dans tous les cas ça me semble évident que le jeu cherche à dire bcp plus que la « vengeance c'est mal et la violence ne résout rien » mais qu'il pose plutôt le pourquoi de leur émergence et arrive ensuite à les désamorcer dans l'esprit du joueur via le simple fait de partager la vie de l'autre.

Là où c'est fort par rapport au premier volet, qui est un jeu assez moyen et qui en définitive n'a pas grand-chose à dire, c'est qu'il arrive à s'appuyer sur ses quelques forces pour fortement propulser son récit. A savoir le lien que l'on a créé avec les personnages du premier volet, et le monde post apocalyptique qui permet de jouer sur l'hyper réalisme et l'exacerbation des événements pour arriver de manière plus simple (on pourrait dire aussi moins subtile) à faire ressentir au joueur ce qu'il veut dire.

l'haleine
3 843 posts
depuis le 23/09/2014
Fetide

Bon j'ai relu le topic, marrant les réactions similaires à certains passages.

L'hôpital avec Abby smiley52

L'hôtel accompagné de Lev juste avant smiley95

La séquence de snipe thenry En plus ce passage est magnifique.

Après il y a des trucs qui m'ont un peu gêné, pas du point de vue du joueur mais niveau réaction de personnage :

Genre Lev qui se casse sur l'île, vite je vais aller le récupérer => euh non désolé c'est mort j'y met pas un pied là bas.
Par contre c'était super à jouer, j'ai beaucoup aimé visiter ces petits villages pepe_feelsgood

Pareil pour la Californie : même pas en rêve je repars dans une aventure à des kilomètres et des kilomètres. Mais bon après j'ai pas le vécu d'Ellie, difficile de s'identifier à elle à ce moment là pour moi et de comprendre cette décision...

Je sais aussi que je ne le referais probablement jamais, comme la plupart des ND depuis la PS3 d'ailleurs. Généralement je n'ai aucune envie de refaire un Uncharted par exemple parce qu'il y a toujours des moments qui m'ont plu la première fois mais que je n'aurais pas envie de refaire.
Ma seule exception cela aura été pour TLOU 1 que j'ai pris plaisir à re parcourir sur PS4, mais pour le 2 c'est cuit : trop long et éprouvant (je ne fais jamais de survival :flipette: et là y a eu plusieurs passages smiley97 smiley95 ).

Je referais bien quelques séquences pour le fun par ci par là (genre le ou encore ) mais pas plus que ça.

Une petite anecdote à la fin :

La salle ou il y a 2 puants thisisfine
Je suis mort une première fois (il y avait des rôdeurs en plus qui m'ont bien bloqués), du coup j'ai recommencé la séquence et j'ai foncé sur la sortie (le petit passage sous le mur de brique à l'extérieur, et hop terminé smiley82
Résultat j'ai pas fouillé cet endroit, il doit sûrement y avoir des trucs intéressants (?) mais bon j'avais envie d'avancer sans trop me faire chier (deuxième endroit où je fais ça, l'autre c'est en bas de l'hôtel, Abby suggère de contourner tous les infectés et j'avoue que je me suis pas fait prier et j'ai bien suivi son conseil smiley97
Ah et à la fin, la dernière séquence avant d'atteindre les prisonniers, les ennemis qui spawn à l'infini smiley132

J'ai pris cher man !
9 175 posts
depuis le 18/02/2008
sherman

Je viens juste de finir l'hôpital avec Abby, vous y faisiez allusion depuis quelques jours, bordel pepe_stress

Le dosage entre zones calmes pour faire monter le stress et les attaques est parfait, descendre la tour et enchaîner avec l'hosto c'était 2h d'une intensité rare

Dire que le jour de la sortie on trouvait le début trop bavard, Walking sim et bataille de boules de neige smiley112

Edit par sherman (21/07/2020 23h13)

y a-t-il qqun pour rebrancher le cerveau de binouz
4 636 posts
depuis le 17/06/2010
Binouz

Fini.

Quelle claque. J'ai pas pris un tel pied depuis MGS3. La fin est folle, le jeu est scandaleusement généreux, jouissif, et la narration est super bien écrite. J'ai rien à dire, ce boulot, cette qualité, les mecs sont à 5000 au dessus de la masse smiley6

Bien bien meilleur que le 1 pour moi, c'est le jour et la nuit niveau gameplay. J'aurai pu jouer encore 30h tellement c'est bon.

Edit par Binouz (24/07/2020 08h59)

Je suis in !
96 posts
depuis le 8/02/2019
Jehyn

La séquence après avoir récupéré à Hillscrest, en survivant smiley71 j'ai passé 2h à mourir en boucle mais j'ai réussi. Et en vrai c'était génial smiley134
Autant dans ma 1ere run en difficile j'ai pas trouvé les chiens particulièrement chiant, autant là en survivant c'est un veritable cauchemar. Le jeu te force vraiment à jouer comme un chasseur et l'IA m'impressionne en vérité. Je sais pas ce que ça va donner en 2eme partie du jeu car de mémoireais pour l'instant pepe_feelsgood ça fait très longtemps que j'ai pas pris autant de plaisir à refaire un jeu

Edit par Jehyn (24/07/2020 15h17)

S'il vous invite à souper, c'est un piège.
7 008 posts
depuis le 18/03/2009
b3y0nd

Réponse au message de Jehyn posté 24/07/2020 15h16

En survivant y'a aucun passage sur la suite qui est aussi compliqué que celui là j'ai trouvé, pareil j'avais du mettre 1 heure ou deux

Membre
1 831 posts
depuis le 1/04/2016
Instant

Fini en plus de 35 heures (je fouille tout et je bute tout le monde), un bonheur à jouer en dépit de quelques longueurs de la niaiserie des bromances  et de leur passages gênants associés.
La finition du jeu est dingue et ça tourne de façon incroyablement impec sur une simple PS4, en comparaison le 1 sur PS3 était une souffrance au niveau du framerate notamment (et de cette DS3 de merde, mais ça c'est un autre pb)

J'ai pris cher man !
9 175 posts
depuis le 18/02/2008
sherman

Fini aussi longtemps après tout le monde feelsbad

Sacré claque et un vrai BGE comme on en a peu, impressionnant d'arriver a faire passer autant d'émotions sans sacrifier le rythme du jeu et le gameplay, la fin est un vrai marathon t'es aussi exténué que les personnages arrivé sur la plage

Seul point négatif

Et ils ont un peu fumé sur la végétation, c'est pas parcequ'il y a plus d'humains que des arbres vont pousser dans des immeubles en 30 ans, erreur classique du post apo j'enlève un point car a chaque nouvel environnement je me faisais cette réflexion smiley86

Edit par sherman (3/08/2020 16h35)

Membre
2 153 posts
depuis le 31/03/2016
Zieutteur

Réponse au message de sherman posté 3/08/2020 16h34

3 semaines sans m'occuper du jardin et c'est TLOU2 chez moi smiley3

Lulu le rebelle
13 194 posts
depuis le 28/03/2011
Lucien Brémart

Réponse au message de sherman posté 3/08/2020 16h34

Alors je dis peut être une connerie donc à vérifier mais j'ai souvenir d'un documentaire sur Tchernobyl qui montrait justement un arbre qui avait poussé dans un appartement.

Membre
1 831 posts
depuis le 1/04/2016
Instant

Réponse au message de sherman posté 3/08/2020 16h34

Je capte pas ce délire d'en venir à détester Ellie, aucune des protagonistes d'ailleurs, elles sont chacune dans leur trip avec des motivations légitimes;
Le coup de "y'a la bonne vengeance et la mauvaise vengeance, alors la bonne tu trucides et la mauvaise... Ben pareil en fait " smiley132

J'ai pris cher man !
9 175 posts
depuis le 18/02/2008
sherman

Réponse au message de Instant posté 4/08/2020 08h38

Bah en fait

Au début elle veut venger Joël et dmpas de soucis à jouer ça.
Quand tu comprends qu'elle savait pourquoi ils ont fait ca et qu'Abby l'a laissé partir déjà c'est moyen.
Quand elle se met à tuer les wolfs de façon horrible et de sang froid avec de la torture elle bascule psychopathe.

Mais à la fin quand Abby la laisse partir alors qu'elle vient de tuer ses amis et qu'elle y retourne quand même j'avais juste pas envie de le faire en fait

Après c'est bien fait, elle perd tout avec ce choix, sa communauté, sa femme, son fils... et le joueur aussi. Et ça sauve Abby et Lev.
Je comprends l'intention.
Mas l'affrontement final face à Abby qui se comporte "normalement" tout le long (elle regrette sa vengeance qui lui a déjà fait tout perdre) j'avais clairement l'impression de jouer le méchant

Edit par sherman (4/08/2020 11h29)

The Last Game of ND 2

Pied de page des forums

ContactMentions légales